#

Questions fréquemment posées:

  • 1. L'enseignement en immersion à Saint-Joseph

  • 1.1. Qu’est-ce que l’immersion ?

    L’immersion est une méthode permettant à l’élève d’apprendre une langue étrangère en y étant « immergé ». Les élèves écoutent, cherchent à comprendre, intègrent plus facilement le vocabulaire et les structures et surtout, ils osent s’exprimer. Ils apprennent donc la langue naturellement et utilisent celle-ci comme réel outil de communication. En plus du cours de seconde langue, les élèves de la section d’immersion apprennent d’autres matières comme l’étude du milieu, la géographie ou l’histoire… en allemand. Il s’agit donc d’un double apprentissage permettant d’intégrer non seulement une matière mais aussi une nouvelle langue.

  • 1.2 Pourquoi l’immersion ?

    Notre école organise l’immersion pour permettre aux élèves de la section d’acquérir, au bout des 6 années, des compétences en langues les plus proches possibles de celles d’un germanophone ainsi que les mêmes compétences que les autres élèves dans toutes les autres matières. Il s’agit donc de donner aux élèves un atout supplémentaire pour leur avenir. Au-delà des bénéfices linguistiques, l’immersion permet d’acquérir une méthode de travail qui contribue à la réussite dans l’enseignement supérieur.
    L'immersion permet aussi de découvrir une autre culture, de s'ouvrir aux autres et de développer la confiance en soi, notamment au niveau de la pratique orale de la langue étrangère.

  • 1.3 Pourquoi l’allemand ?

    L’allemand est l’une des trois langues nationales en Belgique. C’est la langue maternelle la plus répandue en Europe et la première langue étrangère dans les nouveaux pays membres de l’Union européenne. L’Allemagne est un partenaire économique privilégié de la Belgique. La maîtrise de la langue allemande offre donc de nombreux avantages, non seulement dans le monde économique, mais aussi dans les secteurs de la recherche et du tourisme.
    Vu notre situation géographique proche de la Communauté germanophone et de l’Allemagne, la maîtrise de la langue allemande est un atout indéniable. Connaître l'allemand, c'est améliorer ses chances professionnelles et se mettre en position de force pour l'avenir.
    Le choix de l'allemand nous permet aussi de proposer aux élèves des activités leur permettant d'utiliser leurs acquis dans des situations de communication authentiques (visites, échanges, voyages,...). De plus, notre expérience montre qu'il est nettement plus facile pour un élève d'apprendre une autre langue germanique (néerlandais, anglais) lorsqu'il maîtrise l'allemand.

  • 1.4 A qui s’adresse l'immersion ?

    Tout élève ayant réussi sa sixième année primaire peut s’inscrire en première immersion. Il n’est pas indispensable d’avoir suivi un cours d’allemand au préalable. L’expérience montre que les élèves qui n’ont aucune base en allemand à leur arrivée en première immersion réussissent tout aussi bien que les autres à condition de travailler régulièrement.

  • 1.5 Quels sont les cours donnés en allemand ?

    Les cours donnés en allemand par des professeurs germanophones ou ayant obtenu le Certificat de Connaissance Approfondie de la Langue Allemande sont les suivants :

    - Cours de seconde langue ALLEMAND : 4 périodes par semaine Le cours d’allemand commence à la base. La progression est toutefois plus rapide et le contenu plus élaboré que dans les classes traditionnelles. Les quatre compétences du cours de langues modernes y sont exercées : Ecouter, Parler, Lire et Ecrire.

    - Cours d’EXPRESSION ORALE : 2 périodes par semaine Le cours d’expression orale est un complément, un renforcement du cours d’allemand. Il est basé sur la communication et se donne en demi-groupes de façon à permettre à chaque élève de s’exprimer le plus possible.

    - Cours d’ACTIVITE PROJET THEATRE : 1 période par semaine Le but de ce cours est de développer le plaisir de s’exprimer dans la langue étrangère. Une attention particulière est accordée à la prononciation, à l’intonation, … Ce cours se donne également en demi-groupes.

    - Cours d’ETUDE DU MILIEU: 4 périodes par semaine En utilisant les stratégies et méthodologies adaptées, le professeur fait en sorte que les élèves atteignent le niveau requis. Les objectifs et compétences à atteindre dans le cours d’EDM sont les mêmes que ceux de la section francophone. Les programmes de cours sont identiques dans les deux filières. La seule différence réside dans le fait que le cours est donné entièrement en allemand.

  • 1.6 Qu'en est-il si un élève éprouve des difficultés en allemand ?

    Si le professeur constate qu’un élève éprouve des difficultés en allemand, cet élève devra se rendre à la remédiation. Ce cours supplémentaire (1 période par semaine) lui permettra de retravailler une matière en plus petit groupe, notamment en prévision d’un test. Les élèves peuvent également se rendre à la remédiation de leur propre initiative s’ils en éprouvent le besoin. Afin de permettre aux élèves de réviser la matière, les professeurs mettent à leur disposition, sur la plateforme de l'école, des exercices supplémentaires (avec les solutions). Ceci permet aux élèves de préparer efficacement les tests et de travailler en toute autonomie.

  • 1.7 Est-il possible de quitter l’immersion ?

    De façon générale, il est possible de quitter la section d’immersion au terme de chaque année. Si le Conseil de Classe constate qu’un élève éprouve trop de difficultés en immersion, il pourra lui conseiller de quitter cette filière en cours d’année. Cette situation se présente toutefois très rarement.

  • 1.8. L’école organise-t-elle des activités spécifiques à l’immersion ?

    En lien avec leurs cours, les professeurs des cours d’immersion organisent pour chaque classe des activités. Toutes les visites ainsi que les voyages sont animés exclusivement en allemand. Par ces activités, les élèves prennent conscience de leur capacité à comprendre et à s’exprimer dans la langue étrangère. Leur motivation s’en trouve ainsi renforcée. Vous pouvez découvrir quelques activités organisées au cours de l’année sur le site www.stjowelk.be (partie "Immersion").

  • 1.9. Comment l’immersion est-elle organisée au-delà de la première année ?

    En deuxième année, les cours donnés en immersion sont les mêmes que ceux donnés en première. A partir de la troisième, le cours d’étude du milieu disparaît et est remplacé par les cours de géographie et d’histoire. En ce qui concerne le choix des autres options (sciences, anglais, …) les élèves ont les mêmes possibilités que ceux de la filière traditionnelle. (Cf. grilles horaires).

  • 1.10. Les parents doivent-ils pouvoir aider leur enfant ?

    Les cours sont donnés de telle sorte que les élèves puissent travailler seuls et n’aient pas besoin de l’aide d’une personne maîtrisant la langue allemande.

  • 2. Les bulletins scolaires et les réunions de parents

  • 2.1. Combien y a-t-il de bulletins sur l’année ? Quand ?

    Quatre bulletins évaluent le travail journalier. Le premier bulletin est distribué à la Toussaint, le deuxième à Noël, le troisième au mois de mars et le dernier au début du mois de juin. Après chaque session d’examens (Noël et fin d’année), les élèves reçoivent également un bulletin, sauf en première année où les élèves n’ont qu’une session d’examens en juin.

  • 2.2. Combien y a-t-il de réunions de parents ? Quand ?

    Une première réunion de parents est prévue après le premier bulletin c’est-à-dire au mois de novembre. Après les examens de Noël et en fonction des résultats des élèves, les parents peuvent être convoqués à une réunion spéciale début janvier afin d’évoquer les difficultés rencontrées. Une deuxième réunion est programmée en mars après le troisième bulletin. Quant à la dernière réunion, elle a lieu fin juin. La plupart de ces réunions s’organisent sur rendez-vous.

  • 3. Les aides proposées par l'école

  • 3.1. Comment sont mis en place les aménagements pour les élèves « dys » ?

    Dès la rentrée, les parents de l’élève doivent contacter la logopède de l’école et lui fournir un diagnostic établi par un spécialiste. Les aménagements sont ensuite élaborés dans le cadre de réunions collégiales de concertation reprenant le chef d’établissement ou son délégué, des membres du conseil de classe, un membre du CPMS et les parents. La présence d’un expert susceptible d’éclairer les acteurs est possible à la demande des parents et avec l’accord du chef d’établissement.

  • 3.2. L’école dispose-t-elle d’une logopède au sein de l’établissement ?

    Une logopède est présente dans l’établissement afin de détecter les élèves qui présenteraient un trouble de l’apprentissage et de mettre en place les protocoles d’aménagements raisonnables pour ces élèves. La logopède accompagne également les professeurs dans d’éventuels aménagements. Elle aide les élèves et les parents à mettre en place un suivi extérieur si nécessaire.

  • 3.3. Qu’est-ce qui est mis en place comme aide si mon enfant est malade pour une longue durée ?

    Les éducateurs contactent les professeurs concernés et se chargent de rassembler les différentes matières vues afin de les communiquer à l’élève absent. A son retour, le professeur se tient disponible pour l’aider à se remettre en ordre.

  • 3.4. Qu'en est-il des cours de remédiation, sont-ils facultatifs/obligatoires et dans quelles matières sont-ils donnés ?

    Des cours de remédiation sont donnés en 1ère et en 2ème années communes dans les branches suivantes : français, mathématique et langues, à raison d’une heure par semaine. Les élèves sont convoqués par le professeur titulaire du cours. Si un élève n’y est pas convié, il peut demander à y participer sous réserve de places disponibles. Aussi, les cours de remédiation ne sont pas systématiquement dispensés par le professeur titulaire du cours mais par un professeur de la branche.

  • 3.5. Quelles sont les aides mises en place pour les élèves en grandes difficultés ?

    Après le premier conseil de classe (à la Toussaint), les élèves présentant des difficultés peuvent bénéficier d’un PIA (Plan Individuel d’Apprentissage). En fonction d’objectifs spécifiques pour l’élève, les professeurs lui proposent alors de suspendre les activités complémentaires en faveur d’actions de méthode de travail. Au conseil de classe suivant, la situation est revue. Les professeurs conseilleront alors à l’élève soit de continuer les aides déjà mises en place, soit de retrouver ses activités complémentaires. Si l’élève éprouve une difficulté plus ponctuelle, il sera convoqué à la remédiation (français, mathématique, 2e langue) pour une ou deux semaines ou peut-être plus.

  • 3.6. Les élèves ayant des difficultés spécifiques peuvent-ils bénéficier de la mise en place « d’aménagements raisonnables » ?

    A l’Institut Saint-Joseph, une attention particulière est portée sur les aménagements raisonnables dont peuvent bénéficier les élèves ayant reçu un diagnostic précis concernant leurs troubles d’apprentissage. Ainsi, la logopède de l’école, l’équipe PMS et l’équipe éducative travaillent en collaboration afin de gérer au mieux les difficultés de chaque élève concerné par ce suivi particulier. Cela étant dit, il ne s’agit en aucun cas d’une prise en charge thérapeutique individuelle mais uniquement d’un suivi administratif qui pourrait, si nécessaire, donner lieu à des aménagements raisonnables (selon les modalités imposées par le Décret du 7 décembre 2017) durant le temps scolaire et/ou à l’orientation du jeune vers un thérapeute extérieur à l’établissement. Dans ce cas, une prise de contact est bien évidemment prévue afin d’informer les parents de la situation de leur enfant.

  • 6. Les voyages et les activités extrascolaires

  • 6.1. Y a-t-il des excursions ou des voyages organisés par l’équipe pédagogique ?

    Tout au long de leur parcours scolaire, les élèves auront l’occasion de découvrir différentes villes comme Limbourg, Liège, Aix-la-Chapelle, Breendonk, Bruxelles… Des voyages seront également organisés dans les différentes années et options proposées à l’école : la semaine de projet dans l’enseignement différencié ; le voyage en Autriche en 3ème pour l’option immersion ; le voyage « sport d’hiver » pour l’option sport ; le voyage à Rome pour l’option latin ; le voyage à Auschwitz pour les élèves de 5ème ; le voyage à Paris pour les élèves de 5ème et 6ème en Complément français et le voyage de fin d’études pour les rhétos.

  • 6.2. Y a-t-il des actions ou des activités extrascolaires organisées par l’équipe pédagogique ?

    Des projets phares animent annuellement l’Institut Saint-Joseph de Welkenraedt. Certains se déroulent chaque année comme la semaine citoyenne durant laquelle les jeunes ont l’occasion de se questionner sur la société et sur le monde qui les entourent (le réchauffement climatique, le handicap, l’écologie, la santé, etc.)
    Notre école s’investit également pour la cause humaine à travers différentes actions comme les Restos du Cœur (récolte de vivres) ou encore l’Action Damien (week-end de collecte de fonds dans la région).
    Nous organisons aussi, tous les deux ans, notre traditionnel Théâtre - cabaret qui permet aux élèves de s’exprimer devant un public (chant, musique, danse, pièce de théâtre, humour, etc.) et de vivre une expérience inédite.

  • 7. Les options proposées et l'organisation générale des classes

  • 7.1. Quelles sont les options proposées par l'Institut Saint-Joseph de Welkenraedt ?


    En 1ère, dans le tronc commun, il existe la filière générale classique (non-immersion) ou l’immersion, où il est nécessaire de choisir deux heures d’option complémentaire. (Voir carnet organisation de l’école page 10).

    En 2ème, dans le tronc commun, il existe la filière classique (non-immersion) ou l’immersion, où il est possible de choisir 4 heures d’options complémentaires : deux heures en latin, socio-économie ou A.C sciences et deux heures d’activités telles qu’informatique, art culinaire… (Voir carnet organisation de l’école page 23).

    En 3ème et 4ème, il existe les filières générales (immersion ou non-immersion) et les filières qualifiantes ou professionnelles.
    - Dans les filières générales (immersion ou non-immersion), il est possible de choisir, à raison de 4 heures par semaine, une seconde langue (anglais/néerlandais), le latin ou les sciences économiques. Il faut également choisir deux heures d’activités complémentaires telles qu'informatique, éducation physique, éducation plastique … (Voir carnet organisation de l’école page 24).
    - Dans la filière qualifiante, est proposée l’option construction. (Voir carnet organisation de l’école page 29).
    - Dans la filière professionnelle, il existe 3 options différentes : travaux de bureau, maçonnerie ou services sociaux. (Voir carnet organisation de l’école page 31).

    En 5ème et 6ème, il existe les filières générales (immersion ou non-immersion) et les filières qualifiantes ou professionnelles.
    - Dans les filières générales (immersion ou non-immersion), il est possible de choisir, à raison de 4 heures par semaine, une seconde langue (anglais/néerlandais), le latin, les sciences économiques ou les sciences sociales. Il faut également choisir deux heures d’activités complémentaires telles qu'informatique, éducation physique, anglais, psychologie, labo anglais, complément français, … (Voir carnet organisation de l’école page 25).
    - Dans la filière qualifiante, est proposée l’option dessinateur (trice) en construction. (Voir carnet organisation de l’école page 29).
    - Dans la filière professionnelle, il existe 3 options différentes : auxiliaire administratif(ve) et d’accueil, maçonnerie ou aide familial(e). (Voir carnet organisation de l’école page 32).

  • 7.2. Les élèves pourront-ils être en classe avec leur(s) ami(s) ?

    Dans la mesure où ils auront choisi la même option (immersion ou non-immersion), chaque élève aura la garantie d’avoir au moins un élève de son choix (parmi les trois noms de copains donnés à l’inscription) dans sa classe.

  • 7.3. Y a-t-il différents choix de cours confessionnels ? Ou de citoyenneté/morale ?

    En choisissant l’Institut Saint Joseph de Welkenraedt, les élèves entrent dans une école « libre » où le cours de religion catholique est obligatoire à raison de deux heures par semaine.

  • 8. Les inscriptions en première année

  • 8.1. Quelle est la procédure à suivre pour inscrire un enfant à l’Institut Saint-Joseph de Welkenraedt ?

    Les inscriptions se font sur rendez-vous entre le 1er février et le 5 mars 2021. Tous les formulaires introduits durant cette période seront pris en compte indépendamment de leur date d’introduction. Pendant cette période de dépôt des formulaires, un système de rendez-vous est mis en place pour accueillir les parents dans les meilleures conditions. Il est cependant nécessaire de s’inscrire via l’agenda électronique qui se trouve sur la page internet de l’école (www.stjowelk.be) ou par téléphone (087/880039 - secrétariat administratif). Au-delà des 4 semaines prévues aux inscriptions, ces dernières pourront toujours être enregistrées mais seront classées chronologiquement en cas de dépassement du nombre de classes disponibles. Par ailleurs, une liste d’attente tenant compte des priorités sera constituée et gérée par l’administration.

  • 8.2. Comment procéder en cas de non-possession du formulaire « FUI » (formulaire unique d’inscription) ?

    Si un enfant provient de la communauté germanophone et ne dispose pas du « FUI » il suffira de signaler cette information durant le rendez-vous.

  • 8.3. Quels sont les documents à fournir lors de l’inscription ?

    Lors de l’inscription, il est nécessaire de présenter les documents suivants :

    - Une photocopie de la carte d’identité recto et verso.
    - Le formulaire « FUI » complété.
    - Le nom des amis avec qui votre enfant souhaite être en classe
    - Le choix de deux activités complémentaires.

  • 9. DIVERS : réseaux sociaux, GSM, tenue vestimentaire, cigarette/alcool et arrivée/sortie

  • 9.1. Qu’est-ce qui est mis en place par rapport aux réseaux sociaux ?

    Une animation est organisée pour sensibiliser les élèves à la bonne utilisation des réseaux sociaux et à la lutte contre le harcèlement.

  • 9.2. Qu’en est-il de l’utilisation du GSM au sein de l'établissement ?

    Le GSM doit être éteint dans l’enceinte de l’école. En cas d’urgence, il peut être utilisé dans le bureau des éducateurs.

  • 9.3 A quoi faut-il faire attention pour se présenter à l’école dans une tenue vestimentaire adéquate ?

    Les élèves doivent veiller à avoir une tenue vestimentaire adaptée et une coiffure correcte (couleur naturelle). Le couvre-chef dans les bâtiments, quelle que soit la mode du moment, est interdit. Une distinction, notamment en période estivale, entre une tenue de loisir et une tenue pour fréquenter l’école est à effectuer. Par exemple, pour les garçons, les bermudas sont tolérés mais pas les shorts de plage, ni les singlets. Quant aux filles, les jupes et les shorts trop courts ainsi que les « nombrils nus » sont proscrits. Il en va de même pour les décolletés trop plongeants et les sous-vêtements apparents. Les jeans extrêmement déchirés ou remplis de trous, les inscriptions déplacées ou provocantes sur les vêtements sont également interdits.

  • 9.4. Qu’en est-il de la cigarette et de l’alcool ?

    A l’école, ainsi qu’aux abords de celle-ci, il est évident qu’il est interdit de consommer de l’alcool, des boissons énergisantes et des substances illicites. Il en va de même pour la cigarette (électronique ou traditionnelle).

  • 9.5. Les élèves peuvent-ils quitter l’école lorsqu’ils le souhaitent ?

    Non. Si l’élève doit quitter l’école en cours de journée pour une raison médicale (ou autre), les parents (ou personnes responsables) devront noter l’heure de départ dans le journal de classe de leur enfant. L’élève présentera son journal de classe au professeur puis, ensuite, à l’éducateur présent dans le SAS d’entrée de l’école.
    Si l’élève rencontre des soucis de santé durant la journée, il se présentera au bureau des éducateurs. Ceux-ci prendront les dispositions nécessaires à son retour à domicile. En cas de changement d’horaire, les éducateurs feront référence à la carte de sortie. Dans tous les cas, l’élève ne peut quitter l’école qu’avec l’accord préalable des éducateurs.

  • 9.6. Quand faut-il arriver à l’école ?

    Les élèves doivent être présents dans l’école 5 minutes avant le début de la première heure de cours et ils ne doivent pas traîner aux abords de l’école. Après la sonnerie du matin et de l’après-midi, les grilles sont fermées. En cas de retard, les élèves doivent passer par le SAS d’entrée afin de se justifier.

Close

Rubriques